ABC – ABOUAV BEZONS CHORÉGRAPHIE

THÉÂTRE PAUL ÉLUARD – BEZONS

Saison 2

ABC – Abouav Bezons Chorégraphie, une série de vidéos-danse qui rencontre la ville de Bezons et ses habitants de manière décalée et dansée.
Fiction chorégraphique avec 20 épisodes supplémentaires pour cette saison 2 !

Abouav Bezons Chorégraphie #21. À quai
Après le ciel bleu, j’organiserai un peu la circulation, à l’entrée de la ville dans le prolongement du pont. D’ici, je pourrai les voir s’approcher du terminus. Une réception de bienvenue aura lieu à quai ! Ici, tout le monde descend. 

Abouav Bezons Choreography #21. At the dock
After the blue sky, I will organize a little traffic, at the entrance of the city in the extension of the bridge. From here, I’ll be able to see them approaching the terminus. A welcome reception will be held on the platform! Here, everyone gets off.

10 mai 2021

Abouav Bezons Chorégraphie #22. Floraison
Du germe au pistil, De la branche aux pépiements,
Je dois m’assurer que tout fleurit encore. Chaque pétale prend la mesure des sirènes de la ville. Chaque fleur trouve son nid.

Abouav Bezons Choreography #22. Flowering
From germ to pistil, From branch to chirp, I have to make sure everything still blooms. Each petal takes the measure of the city’s sirens. Each flower finds its nest.
Images : Hugo Salignat

20 mai 2021

Abouav Bezons Chorégraphie #23. Giratoire
Alors que d’un coté on se résout à ajuster les degrés, les fréquences, elles, glissent vers l’autre extrémité. Demi-tour impossible. Ne reste qu’à pivoter. Toutes directions confondues. Et bien que les quelques millénaires qui ont vu naître la roue nous contemplent. Le carrefour a basculé.

Abouav Bezons Choreography #23. Gyratory
While on one side we resolve to adjust the degrees, the frequencies slide towards the other end. Impossible to turn around. All that remains is to turn. All directions combined. And although the few millennia that saw the birth of the wheel are contemplating us. The crossroads has tilted.

Dans la sculpture Ondes de Martin Levêque
Images : Hugo Salignat

30 mai 2021

Abouav Bezons Chorégraphie #24. Garde à vue
Grillée des deux côtés, au milieu du corridor, tu te trouves actuellement dans le collimateur. Une barre de métal te sépare de tout. Rien ne sert de se mettre dans tous ses états, il faut la clé à temps. Repos !

Abouav Bezons Choreography #24. Kept in custody
Grilled on both sides, in the middle of the corridor, you are currently in the crosshairs. A metal bar separates you from everything. There’s no point in getting all worked up, you need the key in time. At ease!
Images : Hugo Salignat

10 juin 2021

Abouav Bezons Chorégraphie #25. À flot
Feindre l’aigrette pour épouser le vent.
Quand les vagues de l’air font se soulever les flots, effet papillon.
Sans camouflage, offrant ses plumes.
Une touche instinctive pour raviver le paysage.

Abouav Bezons Choreography #25. Afloat
Feigning the egret to marry the wind.
When the waves of the air make the waves rise, butterfly effect.
Without camouflage, offering its feathers.
An instinctive touch to revive the landscape.
Images : Hugo Salignat

20 juin 2021 

Abouav Bezons Chorégraphie #26. Courant alternatif
Nicola Sacco, Bartolomeo Vanzetti : deux immigrés Italiens anarchistes.
Ils débarquent à Ellis Island dans l’Amérique raciste des années 20.
L’un est cordonnier, l’autre vendeur de poissons.
Accusés à tord de braquage, leur procès prend une dimension digne de l’Affaire Dreyfus. Condamnés à la peine capitale : chaise électrique.
Le jour de leur exécution, des émeutes éclatent de Paris à Tokyo, de Johannesburg à Mexico. Les protestations se font entendre dans le monde entier, jusque dans les plus petites villes ouvrières. 

Abouav Bezons Choreography #26. Alternative Current
Nicola Sacco, Bartolomeo Vanzetti: two Italian anarchist immigrants.
They land on Ellis Island in the racist America of the 1920s.
One is a shoemaker, the other a fish seller. Falsely accused of robbery, their trial takes on a dimension worthy of the Dreyfus Affair. They were sentenced to death: the electric chair. On the day of their execution, riots broke out from Paris to Tokyo, from Johannesburg to Mexico. Protests were heard all over the world, even in the smallest working-class towns.
Images : Hugo Salignat

30 juin 2021

Abouav Bezons Chorégraphie #24. Garde à vue
Grillée des deux côtés, au milieu du corridor, tu te trouves actuellement dans le collimateur. Une barre de métal te sépare de tout. Rien ne sert de se mettre dans tous ses états, il faut la clé à temps. Repos !

Abouav Bezons Choreography #24. Kept in custody
Grilled on both sides, in the middle of the corridor, you are currently in the crosshairs. A metal bar separates you from everything. There’s no point in getting all worked up, you need the key in time. At ease!
Images : Hugo Salignat

10 juillet 2021

Abouav Bezons Chorégraphie #28. Parachutés
Tout le monde à son poste, visant le ciel, future victoire.
Les labyrinthes créés par Zéphir nous mettent à l’affût
En observateurs, en objets volants identifiés.

Abouav Bezons Choreography #28. Parachuted in
All hands on deck, aiming for the sky, future victory.
The labyrinths created by Zephyr put us on the lookout
As observers, as identified flying objects.
Images : Hugo Salignat

20 juillet 2021 

Abouav Bezons Chorégraphie #29. Reptilian Adventure
Tu as joué à 847 parties. La prochaine, il faut à tout prix la gagner. Impossible de sortir, sinon. Si tu ne veux pas rester enfermé alors qu’il fait un temps radieux, souviens-toi bien des préceptes qui mènent à la victoire :
Méfie-toi des chenilles comme des diplodocus, leurs dents poussent très vite.
En suivant le pollen volant, la reptation sera heureuse.
Celle que tu ne soupçonnes pas pourrait être témoin de ton couronnement certain.

Abouav Bezons Choreography #29. Reptilian Adventure
You have played 847 games. The next one you have to win at all costs. You can’t get out otherwise. If you don’t want to be locked in on a sunny day, remember the precepts that lead to victory:
Beware of caterpillars like diplodocus, their teeth grow very fast.
By following the flying pollen, the crawling will be happy.
The one you don’t suspect could witness your certain coronation.

Musique : Vincent Cespedes I Images : Hugo Salignat

30 juillet 2021 

Abouav Bezons Chorégraphie #30. Allers-Retours
Montre-moi donc tes joues ! Je vais te faire voir du pays.
On va tourner dans la ville ! En un coup de main, tu réorientes ton regard.
Le petit élan qui trouve sa cible, la ligne de mire s’entrouvre quand arrive l’indicible.

Abouav Bezons Choreography #30. Back and forth
Show me your cheeks! I’ll show you the country.
We’re going to tour the city! With a flick of the hand, you redirect your gaze.
The little impulse that finds its target, the line of sight opens up when the unspeakable happens.

Musique Vincent Cespedes I Images : Hugo Salignat

10 septembre 2021

Abouav Bezons Chorégraphie #31. Arlequinade
Café Éluard. Mes pieds se sont pris dans ceux des chaises en gagnant le point de rendez-vous, jusqu’au moment où… j’ai boutonné dimanche avec vendredi.
Déphasée, j’ai continué jusqu’à la fin de la semaine. De combinaisons en facettes, j’ai muté, composite, en une chimère de moi-même. 

Abouav Bezons Choreography #31. Harlequinade
Café Éluard. My feet got caught in those of the chairs as I got to the meeting point, until … I buttoned Sunday with Friday. Out of step, I continued until the end of the week. From combinations to facets, I mutated, composite, into a chimera of myself.
Images : Hugo Salignat

10 octobre 2021

Abouav Bezons Chorégraphie #32. Accordage
Recherche agent de maintenance.
Votre mission consistera à soutenir les résonnances urbaines.
Pour assurer l’entretien de la machine, vous serez amenés à isoler les bras de levier, à en ajuster les octaves, à appareiller les glissières.
Symphonie métallique en vue, vous serez en charge de faire tourner les moteurs jusqu’au diapason.

Abouav Bezons Choreography #32. Tuning
Looking for a maintenance agent.
Your mission will be to support the urban resonance.
To ensure the maintenance of the machine, you will be required to isolate the lever arms, adjust octaves and fit the slides.
A metallic symphony in sight, you will be in charge of turning the motors to the tuning fork.
Musique Vincent Cespedes I Images : Hugo Salignat

20 octobre 2021

Abouav Bezons Chorégraphie #33. Exposition
Que décidons-nous d’offrir à l’Humanité et que préférons-nous garder dans les profondeurs du Secret ?
Toute la question réside dans la manière dont la figure se détache du fond.
L’œuvre trouvera l’extérieur ses observateurs, elle pourra tenir son rôle : offrant un moment favorable à la contemplation, à l’interprétation du monde intérieur de l’artiste, assurant ainsi un changement de point de vue sur le monde.

Abouav Bezons Choreography #33. Exhibition
What do we decide to offer to Humanity and what do we prefer to keep in the depths of the Secret? The whole question lies in the way the figure stands out from the background.
The work will find the outside and thanks to the observers, it will be able to play its role: offering a moment favourable to contemplation, to the interpretation of the artist’s inner world, thus ensuring a change of viewpoint on the world.
Dans les œuvres de Sylvain Lepage
Images : Hugo Salignat

30 octobre 2021

Abouav Bezons Chorégraphie #34. En retard
Le parcours est semé de tentations auxquelles je ne peux retenir le corps ! Il s’invente des étirements dans les encadrements de porte et veut tirer profit de tout ce qui se présente. En temps normal, 30 secondes aurait suffit mais pour optimiser le trajet le corps fait feu de tout bois et en même temps qu’il se déploie dans l’espace, l’heure tourne.

Abouav Bezons Choreography #34. Late
The route is strewn with temptations to which I cannot hold the body! It invents stretches in the doorways and wants to take advantage of everything that presents itself. Normally, 30 seconds would have been enough, but to optimize the journey, the body is firing on all cylinders and at the same time that it is unfolding in space, the clock is ticking.
Images : Hugo Salignat

10 novembre 2021

Abouav Bezons Chorégraphie #35. Au plateau
Chacune sera sous une douche, lumineuse, bien- sûr.
Avec huit temps pour partir au lointain, puis une phrase pour que l’attraction terrestre agisse sur vos corps. La connexion des regards est toujours la bienvenue. Pour l’instant, il faut imaginer que c’est au moment où vous retrouvez l’immobilité que les lumières, elles, s’activeront.

Abouav Bezons Choreography #35. On the stage
Each one will be under a shower, luminous, of course.
With eight beats to go far away, then a phrase for the earth’s attraction to act on your bodies. The connection of looks is always welcome.
For the moment, you have to imagine that it is when you become still again that the lights will be activated.

Images Hugo Salignat

20 novembre 2021

Abouav Bezons Chorégraphie #36. Je prends les deux
Choisir entre l’un ou l’autre ? Non, et ce n’est pas négociable !
Ma décision est prise : c’est tout ou rien.
Car l’un ne va pas sans l’autre. Regarde, ça n’aurait plus aucun sens !
Le compromis rarement satisfaisant, laisse l’entièreté remporter la course.

Abouav Bezons Choreography #36. I take both
Choose between one or the other? No, and that’s not negotiable!
My decision is made: it’s all or nothing.
Because you can’t have one without the other. Look, it wouldn’t make sense!
The rarely satisfactory compromise lets the whole thing win the race.

Images : Hugo Salignat

30 novembre 2021

Abouav Bezons Chorégraphie #37. Bois de chauffage
Avant qu’il ne crépite, on va le tanner.
Avant qu’il ne soit combustible, on va le fatiguer
Afin qu’il craque, et jusqu’au brasero,
Regarde de quel bois on se chauffe !

Abouav Bezons Choreography #37. Firewood
Before it crackles, we’ll tan it.
Before it’s combustible, we’ll tire it out
So that it cracks, and to the brazier,
Look at the wood we’re burning!

Avec Paco Touré
Images : Hugo Salignat

10 décembre 2021

Abouav Bezons Chorégraphie #38. Tunnel
Place aux étincelles, aux scintillements, aux éclats, à raison de deux fois par jour. « Pourquoi deux fois par jour ? », me direz-vous ?
Je vous répondrai que lors de votre première traversée, vous y sentirez la libération des molécules favorables. Stimulant votre pupille, chaque clignotement de la seconde exposition se propagera par influx sensibles allant activer les neurotransmetteurs.
Vous serez alors ni plus ni moins touchés par lumière, elle n’aura plus aucune cachotterie pour vous.

Abouav Bezons Choreography #38. Tunnel
Make way for the sparks, the glitter, flashes of light, twice a day.
« Why twice a day ? », you may ask? I will answer that during your first crossing, you will feel the release of favourable molecules. Stimulating your pupil, each blink of the second exposure will propagate by sensitive impulses going to activate the neurotransmitters. You will then be neither more nor less touched by light, it will no longer have any secrets for you.

Images : Hugo Salignat

20 décembre 2021